> FAQs > Méthanisation > Quels sont les modes de valorisation du biogaz?

Quels sont les modes de valorisation du biogaz?

Le biogaz peut être valorisé de diverses façons :

  • Production de chaleur : l’efficacité énergétique va de pair avec les besoins en chaleur mais aussi la proximité des besoins. Cette valorisation est particulièrement intéressante pour des besoins énergétiques assez importants sur de faibles distances car le transport de la chaleur et du biogaz est coûteux.
  • Production d’électricité : l’efficacité énergétique est plus faible (environ 37%) du fait que le rendement électrique des moteurs se situe aux environs de 33%. Le tarif d’achat de l’électricité ainsi produite varie entre 7,5 et 9 c €/kWh selon la puissance, plus une prime à l’efficacité énergétique comprise entre 0 et 3 c €/kWh. A cela il faut ajouter une prime à la méthanisation de 2 c €/kWh.
  • Production combinée chaleur/électricité : la chaleur des gaz chauds issus de la production d’électricité peut être récupérée pour produire de la chaleur. L’efficacité énergétique est intéressante car cette valorisation permet de valoriser l’excédent d’énergie éventuel mais, nécessite pour la chaleur un débouché à proximité. Ce cas est encouragé par une prime à l’efficacité énergétique présente dans le tarif d’achat d’électricité (arrêté de juillet 2006).
  • Carburant véhicule et injection dans le réseau de gaz naturel : ces deux pratiques ne sont pas très développées en France. Le biogaz subit une série d’étapes d’épuration/compression avant son utilisation. La valorisation du biogaz en tant que carburant s’est particulièrement développée en Suède et en Suisse. En ce qui concerne l’injection de biométhane dans des réseaux dédiés ou non, elle plus usuelle dans d’autres pays européens tels que les Pays-Bas, la Suède et la Suisse.

(Sources : AMORCE, Guide « L’élu et les déchets » et ADEME)


snide_bas.png, 56 kB
Création de sites internet Advanced Informatique