> FAQs > Incinération > D'où viennent les dioxines ?

D'où viennent les dioxines ?

Les dioxines et furannes sont produites involontairement au cours de la plupart des processus de combustion industriels et naturels en présence d’une source carbonée et de chlore. Ces composés n’ont en effet pas d’utilisation industrielle contrairement aux PCB.


Historiquement, les dioxines ont été principalement émises par :

- L’’industrie de la papeterie et du blanchiment de la pâte à papier ;
- L’industrie chimique fabriquant des composés chlorés : pesticides (usine de SEVESO) ; herbicides (Agent Orange au Vietnam), etc.

Les dioxines ont aussi été émises par les industries suivantes :

- La métallurgie et la sidérurgie (agglomération de minerai de fer, production d’acier, etc.
- Les cimenteries
- L’incinération des déchets (ménagers, hospitaliers, industriels)
- La combustion industrielle et résidentielle de bois et de charbon

D’autres activités telles que le brûlage de câbles et la circulation routière en produisent également en quantités non négligeables.

Dans le cas de l’incinération, les déchets entrants en usine contiennent des dioxines à des concentrations variables. Celles-ci sont détruites lors de la combustion mais certaines se reforment lors du refroidissement des fumées ce qu’on appelle synthèse « de novo ». Ce processus est fortement dépendant de la présence de chlore mais aussi de cuivre qui agit comme catalyseur.


Par ailleurs, bien avant l’essor important de l’activité industrielle, des dioxines étaient déjà émises dans l’environnement puisque l’activité volcanique, les feux de forêts et certains micro-organismes en produisent. Ainsi, le niveau zéro de dioxines est naturellement impossible, et il existe ce que l’on appelle un « bruit de fond ».


(Source : ADEME)


snide_bas.png, 56 kB
Création de sites internet Advanced Informatique